Tout le monde est concerné

En ces temps de crise, de surconsommation, souvenez-vous que les paysans locaux existent, mais qu'ils tendent à disparaitre faute de trouver un moyen de passer outre les grands groupes commerciaux qui tirent les prix vers le bas.

Une AMAP c'est ...

Des consommateurs montant une association pour passer un contrat avec un ou des paysans respectant la charte de l'agriculture paysanne. Les paysans sont par exemple des maraîchers, producteurs de miel, viande, jus, produits de la ferme, etc.

Les AMAP dans les P.O.

Pour le moment, nous avons référencé 4 AMAP dans les Pyrénées Orientales. Si vous ne vous y trouvez pas, n'hésitez pas à nous contacter !
Carte des AMAP | Liste des AMAP et contacts | Nous contacter

Les livraisons de produits...

sont régulières et programmées dans le temps. Par exemple, un maraîcher peut distribuer une fois par semaine sur une période de 8 mois. Les contrats sont formulés à l'avance pour la période en question. Cela permet au paysan de savoir ce qu'il devra mettre en oeuvre durant toute cette période, et il est assuré d'un revenu constant.

Pourquoi rejoint-on une AMAP ?

La plupart du temps par conviction. Les produits sont BIO, leur prix sont des prix de vente directe, donc souvent moins cher qu'en supermarché, mais cela ne suffit pas, il faut prendre conscience qu'on adhère surtout à l'AMAP pour soutenir un ou plusieurs paysans, on est d'ailleurs soumis aux aléas de production et le panier n'est pas toujours bien garni... mais il arrive aussi souvent qu'il soit bien plus rempli que de raison.

Comment rejoindre une AMAP ?

Les AMAP étant encore peu nombreuses dans les P.O. il n'est pas toujours facile d'en intégrer une. Il faut s'inscrire sur liste d'attente et espérer qu'une place se libère prochainement, généralement en fin de saison. Vous pouvez par ailleurs, si vous vous trouvez dans une zone éloignée des AMAP existantes, tenter de mettre en place une AMAP.
Pour trouver une AMAP, voir la rubrique "où", pour créer une AMAP, n'hésitez pas à nous contacter.